Retour en haut

À propos

Bienvenue sur les Queeriers du Cinéma !

Ce site répertorie et analyse une sélection de films queers, LGBTQIA+, féministes, inclusifs ou intersectionnels (cinéma, séries, documentaires, médias…).

Il n’a pas pour vocation d’être exhaustif : nous y faisons figurer uniquement des films et séries que nous avons beaucoup apprécié·es ou qui nous ont interpellé·es !


Qui sommes-nous ?

Les fondateurices

Shay est un mec trans non binaire blanc. Il a développé ce site et participe à son contenu. Il a une licence en cinéma qui lui est d'une utilité toute relative pour ce projet.
Il est passionné par le code, la musique et les trucs improbaux de physique quantique.

Cécile est une personne queer blanche. Elle est en charge de la rédaction du contenu de ce site. Elle travaille à l’UGC, ce qui lui est d'une utilité toute relative pour ce projet.
Elle est passionnée par le cinéma, les social studies et le théâtre.

Les intervenant·e·s

Hanna L. Alves est née au Brésil. Féministe lesbienne racisée, elle se passionne très tôt pour les arts de la scène, en particulier le théâtre et l'écriture dramaturgique. Elle crée des pièces et des histoires qui appartiennent en tout premier lieu aux minorités. Adorant le cinéma « étranger », elle fait découvrir certains films en rédigeant sur le site quelques critiques.

Jéhanne est une meuf queer blanche. Libraire de formation, elle a toujours aimé l'art sous (presque) toutes ses formes : littérature, musique, illustration, cinéma... Ainsi que, pêle mêle, les jeux de mots, la sociologie, l'événementiel ou encore l'astrologie. Ici, elle s'occupe principalement d'animer le compte Instagram du site.


Pourquoi ce site ?

Voici les 5 principales motivations qui nous ont amené·e·s à créer ce site !

1. Parce qu'on aimerait faciliter l'accès à des ressources !

La création de ce site tente de répondre à un manque de contenu s'intéressant aux enjeux socio-culturels de la représentation cinématographique et médiatique.

Étant amateurices de films queers, féministes, intersectionnels et politiques, nous sommes souvent confronté·e·s à l’absence de centralisation des informations concernant les films que l’on visionne. Et quand on tape « Films Queers » dans les moteurs de recherche, on ne trouve pas grand chose qui ressemble à ça pour l'instant !

Nous avons remarqué que souvent après visionnage, on aimerait avoir accès à ce genre d'infos :

  • Qui sont les réalisateurices, les scénaristes, les acteurices ?
  • Sont-iels des personnes concernées ?
  • Y’a t’il des points relevés comme problématiques et par qui ?
  • Comment lx réalisateurice explique t-iel ses choix et objectifs de réalisation ?
  • ...

    Toutes ces informations sont assez souvent trouvables mais nécessitent beaucoup d’investissement en recherches ! (et bien souvent en plus, les ressources restent pour le moment en anglais).

    Ces infos semblent secondaires pour apprécier ou comprendre un film, mais elles peuvent en fait tout changer sur la vision que l’on en a : la démarche d’un réalisateur queer racisé parlant de son expérience n’aurait par exemple rien à avoir avec celle d’une réalisateurice cis blanche, et certains choix de réalisation peuvent alors s’expliquer (ou apparaître problématiques ou justifiés).

    On souhaitait donc partager plus largement nos recherches persos en les résumant et en les réunissant sur ce site !

2. Parce qu'analyser les représentations, c'est commencer à déconstruire !

La représentation est notre angle d'approche principal : qui est représenté, par qui, pourquoi, comment, pour quel public ?

Décortiquer toutes ces articulations nous permet de mieux repérer les interconnexions historiques et le double flux qui s'exerce toujours : si les films donnent à voir une représentation, une interprétation d'une société (un endroit géographique à un instant T), ils influent également sur elle.

Les films ne sont pas que des films, flottant au dessus de nos réalités : ils la façonnent activement.

En légitimisant des comportements, en ancrant des clichés ou au contraire en les questionnant, ils participent à forger et à faire évoluer nos propres représentations.

Que cette question préoccupe en premier lieu les minorités (personnes racisées, femmes, queers, handi, neuro-atypiques...) est logique : non-représentées, sous-représentées ou mal représentées, iels subissent les répercussions de ces représentations stigmatisantes au quotidien.

Si ce qui n'est pas représenté n'existe pas, quid de ce qui est mal représenté ?

Effectivement, au-delà de l'aspect purement narratif des films, les enjeux de représentations nous semblent être au centre de notre éducation, de notre conditionnement et de notre construction identitaire.

Internalisées, intériorisées, ces représentations nous ont construit·e·s et nous construisent toujours. Elles peuvent nous valider, nous invalider, nous invisibiliser ou nous légitimiser.

La représentation des minorités doit se faire avec les minorités concernées.
Mieux que ça, elle doit se faire un maximum par ces minorités !

3. Parce que les notes, c’est de la merde.

Les notes, ça nous mène à quoi ? Des Oscars pour Jared Leto, Scarlett Johansson et les films de White Saviors. On a donc viré les notes pour leur préférer des « indicateurs ».

Bien que subjectifs, les indicateurs tentent de ne pas être des jugements de valeur , mais à donner une idée rapide du contenu, propos et objectif du film. Ainsi, des valeurs basses à tous les indicateurs ne signifie pas que le film est mauvais.

D’ailleurs on ne se prononce pas sur la qualité intrinsèque du film, mais s’il figure sur le site c’est généralement qu’on l’apprécie (en toute subjectivité donc).

4. Pour avoir accès à des Triggers Warning ("avertissements public").

Pas facile de savoir si un film, ou certains passages du film, seront inadaptés ou trop difficiles à voir par exemple.
Les interdictions et « déconseillé au moins de… » n’étant pas toujours suffisants car manquant de précision, on a tenté de relever des « points sensibles » un peu plus détaillés : les Triggers Warning (ex : violence, homophobie …).

Ils sont listés et visibles en rouge sur chaque fiche de film.
Si cela ne suffit pas, vous pouvez également avoir accès aux détails des triggers (attention cependant si cela est important pour vous, cette partie contient bien souvent des spoilers).

Et comme ce n’est pas toujours simple de ne pas en oublier, n’hésitez pas à nous contacter si vous remarquez qu’il en manque !

5. Pour trouver plus facilement des choses à regarder.

On voudrait que quand vous vous demandez ce que vous pouvez regarder ce soir ou cet aprem, vous ayez envie de fouiner par ici pour découvrir ou revoir des chouettes films !

On s’est aperçu également que ce n’était pas toujours simple de déterminer dans quel genre de film on s’engouffrait.

Par exemple :

  • On n'a pas toujours envie de voir un film avec un personnage queer qui souffre pendant 2h (et pour apprendre ensuite que l'acteur, un mec cis blanc hétéro, a reçu 4 oscars pour le rôle !)
    -> Si vous voyez la barre de l'indicateur« Feel Good » bien remplie c’est généralement gage d’un film qui ne vous plombera pas trop le moral ! ;)

  • On n'a pas toujours envie non plus de prendre le risque de tomber sur un film mega problématique où on va grincer des dents tout du long tellement c'est le malaise.
    -> Pour tenter de palier à ça, la section "bémol" vous indiquera si on a relevé des points problématiques (relevés par nous ou des personnes concernées).

Vous voulez participer ?

N'hésitez pas à nous suggérer des films ou nous aider à la rédaction du site !

Pour ça, vous pouvez nous écrire pour proposer vos idées (puis nous verrons ensemble les détails). En tout cas ça peut être très chouette, surtout si vous voulez ficher un film qui parle de choses qui vous concernent ou qui vous tiennent à coeur !


Ressources utiles

Cinéma

Media queers & LGBTQIA+


Mentions

Ce site a été fait avec React (+ Gatsby) et est hébergé par Netlify. La partie contenu est gérée avec Contentful. Le très bon template de Ryan Wiemer a servi de modèle de base : gatsby-starter-gcn.


Si vous avez des remarques à nous faire (sur le fond comme la forme), n'hésitez pas à nous contacter via le formulaire !

  • Lexiques
  • À propos
  • Contact

© 2021 Les Queeriers du cinéma