Retour en haut

LA 92, les émeutes

LA 92, les émeutes

 Documentaire / BLM

🎬  Réalisé par T.J Martin, Daniel Lindsay  (2017)

  • BLM
  • Politique
  • Justice
  • Anti-racisme

 Documentaire


🎬 Réalisé par T.J Martin, Daniel Lindsay  (2017)


 1h58

Triggers Warning : Violences policières[Voir les détails]

Violences policières et discrimination raciale :

Tout au long du film, de très nombreuses séquences donnent à voir des scènes graphiques de violences et violences policières.

Pitch :

A travers des images d'archives filmées durant l'année 92 aux Etats-Unis, les réalisateurs relatent les émeutes qui ont suivi les violences perpétrées sur Rodney King et Latasha Harlins, deux personnes noires américaines. Latasha mourra de ses blessures. Les procès données pour ces affaires, entraineront des révoltes et des manifestations à Los Angeles et sera un point de conscientisation sur les violences policières ainsi que sur l'injustice que subissent les minorités.

De quoi ça parle vraiment :

  • De racisme
  • De violences policières
  • D'injustice du système judiciaire
  • De conflits entre communautés
Représentation et visibilisation
Personnes Concernées
Feel Good
Militant
Déconstruction

Représentation et visibilisation

. Utilisant de réelles images, ce documentaire montre bien les personnes concernées par les injustices de la société américaine, c'est-à-dire les personnes noires. La représentation est donc juste socialement et politiquement.

Personnes concernées

. Tous deux cinéastes et ayant fait des documentaires par le passé, les deux réalisateurs ne sont néanmoins pas des personnes concernées.

Feel Good

. Ce documentaire est nécessaire afin d'avoir une vision d'époque (médias, caméras amateures) des émeutes et de l'implication de la justice qui a envenimé la situation. Cependant, les images s'avèrent violentes et ne laissent pas d'émotions joyeuses. Ce sont des documents bruts qui sont symptomatiques d'une société raciste et hierarchique.

Militant

. D'une manière brutale, ces extraits vidéos sont au cœur d'un véritable système raciste et qui privilégient le système policier ainsi qu'une justice dominée par les personnes blanches.

Déconstruction

. Grâce à ce documentaire, nous découvrons des images inédites et en continu, au cœur d'un conflit entre les noirs américains et le gouvernement mais également entre les minorités. L'assassinat d'une noire américaine du nom de Latasha Harlins par une épicière coréenne qui ne sera pas punie par le tribunal soulèvera d'autant plus l'indignation et le conflit entre ces deux communautés. C'est à ce moment que l'on peut se poser la question d'une hierarchie entre les communautés, toujours aux yeux d'une supériorité blanche.

Bémols

. Même si les images parlent d'elles-mêmes, une analyse contemporaine approfondie de personnes concernées (écrivains, sociologues etc.) aurait été bienvenue afin de développer certains aspects du documentaire et continuer cette analyse avec des faits présents.

Quelques films similaires :

 Fiction / Drame

🎬 Ryan Coogler  (2014)

Drame, BLM, Justice.

Fruitvale Station

Kings (Deniz Gamze Ergüven - 2017).

  • Lexiques
  • À propos
  • Contact

© 2021 Les Queeriers du cinéma